514-858-6484 / 1-877-858-6484
EN
514-858-6484 / 1-877-858-6484
EN

Services d'orthophonie

Services d'orthophonie

Le service d'orthophonie au CENOP

Les orthophonistes au CENOP font du dépistage, de l’évaluation, du traitement ou de la rééducation des troubles du langage, de la communication, de la parole et de la voix. À l’aide de tests et de leurs observations, elles évaluent la nature, l’étendue et la sévérité des retards ou des troubles de langage oral ou écrit (dyslexie, dysorthographie , dysphasie , trouble d’articulation, bégaiement, etc.). Elles élaborent puis appliquent un plan de traitement adapté aux caractéristiques et besoins de l’enfant ou de l’adolescent. Les interventions visent à favoriser l’intégration scolaire ou sociale. Un soutien est offert aux parents, sous forme d’information quant au traitement mis en place. Leur collaboration est sollicitée pour améliorer ou maintenir les capacités de communication de leur enfant.

De la guidance parentale et de la stimulation du langage oral peuvent être envisagées pour les enfants n’ayant pas encore 24 mois. D’autres types de suivis sont offerts pour les enfants d’âge préscolaire ainsi que pour les enfants d’âge scolaire puis pour les adolescents, selon leurs difficultés. Les orthophonistes prennent en charge les troubles du langage oral et écrit à toutes les étapes du développement et peu importe la sévérité des retards ou des troubles.


Principaux motifs de consultation en orthophonie

Le service d’orthophonie du CENOP est en mesure d’aider votre enfant dans le développement de ses capacités langagières selon les différents profils qu’il peut présenter :

QUAND ET POURQUOI CONSULTER

Le développement du langage suit une progression unique à chacun, mais comporte certaines étapes clés. Différents indices sont observés par les professionnels de la petite enfance ou par les parents eux-mêmes. Un dépistage peut être fait chez les enfants entre l’âge de 2 et 5 ans.

Il est possible que ce soit vers 6 ans, lorsque l’enfant intègre l’école en 1re année, que des inquiétudes se pointent ou que des difficultés, auparavant absentes, apparaissent.

« Il ne manifeste pas l’envie d’apprendre à lire... Montre une grande fatigabilité et peine en lecture... A beaucoup de difficultés à écrire... Les phrases sont mal structurées... Il semble ne pas comprendre les consignes… Ses réponses sont évasives ou trop courtes… »

Une consultation en orthophonie permettra d’éclairer les parents et/ou les intervenants scolaires sur le niveau de développement et de fonctionnement langagier de l’enfant. Par la suite, un suivi orthophonique sera mis en place si tel est le besoin. Plus une difficulté d’apprentissage ou un retard de langage est identifié tôt, plus il est possible d’atténuer l’impact fonctionnel des difficultés ou de rattraper un retard. La précocité de la prise en charge a fait ses preuves.

Démarche d’un suivi orthophonique

Une fois le dépistage ou l’évaluation terminés, l’orthophoniste est en mesure de donner aux parents les causes possibles des difficultés de l’enfant. Le plan de traitement est établi, et le suivi lui-même commence.

Qu’est-ce qu’un suivi orthophonique?

Le suivi orthophonique consiste à stimuler, développer, améliorer les capacités de communication de l’enfant ou de l’adolescent. L’objectif de toute prise en charge individuelle est de parvenir à encourager l’autonomie et l’intégration dans les activités scolaires, familiales et sociales.

Le cadre ou le plan de traitement est construit à partir des informations collectées auprès des parents, des intervenants extérieurs et du jeune lui-même ainsi qu’au travers de l’évaluation orthophonique et de questionnaires normés.

Les suivis s’effectuent généralement à raison d’une séance d’une heure, comprenant 50 minutes de traitement et 10 minutes pour un retour aux parents. Les suivis sont hebdomadaires, une séance/semaine, selon un horaire fixe établi selon les disponibilités des familles. La durée d’une prise en charge orthophonique varie en fonction du plan de traitement, de la nature des troubles, de la sévérité des atteintes et de la progression.

Durant le suivi, l’orthophoniste a recours à du matériel didactique ou des jeux pour cibler un objectif du plan de traitement (travailler les demandes, soutenir la compréhension, organiser les idées durant le discours, etc.).

Dans le cadre d’un suivi, l’aide du parent est essentielle au travail de l’orthophoniste. Elle lui est utile pour renforcer les interventions offertes ou adapter les jeux didactiques en fonction de la personnalité du jeune. L’orthophoniste informe régulièrement les parents de la progression de son travail et attire leur attention sur certains aspects de la rééducation.