514-858-6484 / 1-877-858-6484
514-858-6484 / 1-877-858-6484

Orthophonie

Orthophonie

Qu’est’ce qu’une orthophoniste ?

L’orthophoniste « est le professionnel des troubles de la communication qui évalue et traite les personnes aux prises avec des problèmes variés » tels des problèmes de langage (parler, comprendre, lire, écrire), de communication, de la parole (par exemple, bégaiement), de la voix ou de la capacité d’avaler (tiré de http://www.ooaq.qc.ca/profession/orthophonie#haut).

L’orthophoniste doit être membre de l’Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ) pour faire des évaluations ou des suivis orthophoniques.

Démarche d’évaluation orthophonique

Une évaluation orthophonique commence par une première rencontre entre l’orthophoniste et la famille de l’enfant ou du jeune qui consulte afin de clarifier le motif de l’évaluation. Il se peut que l’école ou un médecin aient recommandé la consultation ou que ce soient les parents eux-mêmes qui ont remarqué des difficultés ou retards langagiers. Ce rendez-vous essentiel permet à l’orthophoniste de bien comprendre les enjeux que vit la personne évaluée, sur le plan du développement, des apprentissages scolaires et de la socialisation.
 
Ces informations sont importantes pour l’orthophoniste qui utilisera les observations des parents comme premières balises. Afin de compléter la démarche d’investigation, l’orthophoniste donnera un questionnaire développemental à remplir par les parents, à rendre dès la deuxième séance. L’orthophoniste utilisera des outils standardisés selon l’âge de la personne et le motif de consultation dès le prochain rendez-vous.

L’évaluation orthophonique pour les enfants d’âge préscolaire (2 à 5 ans)

L’évaluation orthophonique réalisée chez un enfant d’âge préscolaire permet de déterminer où se situe l’enfant dans son développement langagier selon divers paramètres : le langage réceptif (ce qu’il comprend de mots et de phrases) et le langage expressif (ce qu’il dit en termes de sons, de mots et de phrases), la communication (désir de communiquer avec l’autre par le langage non verbal : contact visuel, l’attention conjointe, le partage, etc.), la parole (articulation adéquate des sons dans les mots), la voix (prosodie), la capacité de déglutition (succion, bégaiement).

L’évaluation permettra à l’orthophoniste d’expliquer aux parents si leur enfant se situe à une étape de développement typique pour son âge, s’il présente un retard, s’il y a une hypothèse de trouble du langage ou de la communication ou s’il y a un trouble du langage ou de la communication. L’évaluation servira aussi à l’élaboration du plan de traitement pour un suivi orthophonique , s’il y a lieu.

Pour en arriver à ces conclusions, l’orthophoniste recourt à différentes sources d’information : les observations des parents, des éducatrices ou de l’enseignante, les réponses à un questionnaire de développement rempli par les parents, l’observation clinique de l’enfant durant les séances d’évaluation et les résultats obtenus durant l’administration de tests psychométriques lors de l’évaluation.

Déroulement de l’évaluation d’un enfant d’âge préscolaire au CENOP

1e rencontre

Pour que l’orthophoniste ait un portrait global du fonctionnement de l’enfant et que l’évaluation se déroule le plus harmonieusement possible, nous vous suggérons d’apporter :

  • le « bulletin » de la garderie, si existant
  • le plan d’intervention (P.I., s’il y a lieu)
  • les rapports antérieurs d’autres professionnels (s’il y a lieu)
  • les questionnaires qui vous auraient été préalablement remis
  • une photo de l’enfant
  • une collation pour l’enfant à chaque séance

Après la première rencontre, d’une durée approximative de 1 h, l’orthophoniste poursuivra son évaluation par l’administration de tests standardisés ou de jeux lors de la deuxième rencontre.

Durée de la première rencontre : environ 1 h.

2e rencontre

Après la première rencontre, d’une durée approximative de 1 h, l’orthophoniste poursuivra son évaluation par l’administration de tests standardisés ou de jeux lors de la deuxième rencontre.

Durée de la seconde rencontre : environ 1 h.

L’orthophoniste sera amené, tout au long du processus d’évaluation, à lire les documents apportés, à communiquer avec les intervenants de l’enfant (au besoin) et à corriger les tests et les questionnaires. Elle rédigera ensuite un rapport ou un document qui exposera les résultats obtenus ainsi qui ses conclusions et recommandations.

Dernière rencontre

La dernière rencontre permet à l’orthophoniste de prendre le temps d’expliquer aux parents la problématique à laquelle est confronté leur enfant, les hypothèses et/ou les conclusions orthophoniques qu’elle a consignées dans son rapport. Les mesures d’aide qui peuvent être mises en place seront présentées. C’est aussi un temps privilégié où les parents peuvent poser toutes les questions qu’ils ont face aux conclusions orthophoniques, aux objectifs de traitement ainsi que sur le suivi.

Durée de la dernière rencontre : environ 1 h.

L’évaluation orthophonique pour les enfants d'âge scolaire (6 ans et plus)

L’évaluation orthophonique se fait aussi à partir d’informations récoltées auprès de la famille, de données d’observation et de tests normés dont la passation est réalisée au CENOP. L’évaluation orthophonique proposée au CENOP peut porter sur :

  • le langage oral : langage réceptif (comprendre) et expressif (parler)
  • la parole
  • la communication
  • le langage écrit : la lecture et l’écriture

L’évaluation permet d’identifier précisément les difficultés du jeune, tout autant que ses points forts, forces sur lesquelles il pourra s’appuyer tout au long de sa scolarité et de sa vie quotidienne. L’orthophoniste utilise des tests normés, adaptés aux besoins spécifiques du jeune en évaluation.

1e rencontre

Vous devez apporter :
  • les bulletins scolaires
  • le plan d’intervention (P.I., s’il y a lieu)
  • des exemples d’écriture, de travaux ou de rédactions
  • les rapports antérieurs d’autres professionnels (s’il y a lieu)
  • les questionnaires qui vous auraient été préalablement remis
  • une photo
  • une collation

Lors de la première rencontre, l’orthophoniste discute avec vous (les parents ou tuteurs de l’enfant) pour établir les objectifs de l’évaluation et l’histoire de la personne à évaluer. La rencontre se poursuit avec l’enfant ou l’adolescent et ce dernier est amené à réaliser des tests, des tâches et des jeux par l’entremise desquels l’orthophoniste arrive à établir un portrait préliminaire.

Durée de la première rencontre : 2 h.

2e rencontre

Lors de la deuxième rencontre, l’orthophoniste poursuivra son évaluation avec son client afin d’établir plus clairement son profil et de déterminer les modalités de prises en charge qui seront les plus appropriées en fonction de ses besoins et de ses capacités spécifiques.

Durée de la seconde rencontre : environ 1 h.

L’orthophoniste sera amené, tout au long du processus d’évaluation, à lire les documents apportés, à communiquer avec les intervenants ou enseignants du jeune (au besoin) et à corriger les tests et les questionnaires. Elle rédigera ensuite un rapport qui exposera les résultats obtenus ainsi qui ses conclusions et recommandations.

Dernière rencontre

La dernière rencontre permet à l’orthophoniste de prendre le temps d’expliquer au jeune (selon l’âge) et aux parents, la problématique à laquelle est confronté son client, son profil et qu’elles sont les mesures d’aide qui peuvent être mises en place pour l’aider. C’est aussi un moment privilégié où chacun peut poser toutes les questions qu’il a face aux conclusions orthophoniques, aux objectifs de traitement ainsi que sur le suivi qui pourrait avoir lieu.

Durée de la dernière rencontre : environ 1 h.

Des reçus en orthophonie pour fins d’assurance peuvent être remis pour les services rendus.

Quelques informations concernant le rapport orthophonique

Un rapport est remis aux parents, aux tuteurs et/ou au jeune à l’issue de l’évaluation. Il a pour objectif de situer la personne comparativement aux gens du même groupe d’âge ou du même niveau scolaire. Le rapport présente le profil des forces et faiblesses de la personne évaluée au moment de l’évaluation. Il ne faut pas oublier que les profils des gens évoluent au fil du temps, de la rééducation reçue, etc.

Une fois l’évaluation terminée, dans une démarche de prise en charge globale, l’orthophoniste donnera des pistes d’interventions ou des suggestions de comportements à adopter qui aident à la compréhension mutuelle et au développement du langage, selon le profil de l’enfant ou du jeune (comment mieux exprimer ses besoins, quelles stratégies utiliser en lecture, etc.).

Il se pourrait qu’une des recommandations de l’orthophoniste soit une évaluation complémentaire en neuropsychologie ou en ergothérapie ou autres. Cette recommandation est habituellement émise lorsqu’il y a une hypothèse que d’autres difficultés, outre celles de la sphère langagière, puissent expliquer les problèmes rencontrés. Par exemple, il pourrait y avoir un questionnement sur la qualité de l’attention/concentration, sur le développement du raisonnement logique ou visuospatial, sur le développement social ou plus global.

Enfin, une recommandation pourrait aussi être celle d’une prise en charge en orthophonie, soit un suivi individuel.