514-858-6484 / 1-877-858-6484
EN
514-858-6484 / 1-877-858-6484
EN

Orthopédagogie

Orthophonie Une évaluation en orthopédagogie peut être effectuée chez…
  • des enfants d’âge préscolaire pour du dépistage ou un soutien préventif
  • des enfants d’âge scolaire
  • des adolescents au secondaire ou au collégial
  • des jeunes adultes qui sont à l’université ou qui retournent aux études

L’orthopédagogie au CENOP

« L’orthopédagogue est un pédagogue spécialisé dans le domaine des sciences de l’éducation qui évalue et qui intervient auprès des apprenants qui sont susceptibles de présenter, ou qui présentent, des difficultés d’apprentissage scolaire, en lecture, en écriture ou en mathématique, incluant les troubles d’apprentissage. »

Cette définition est celle proposée par l’Association des orthopédagogues du Québec (ADOQ).

Au CENOP, les orthopédagogues soutiennent les enfants ou les jeunes et leur famille en fournissant un accompagnement individualisé à chacun. Bien que les orthopédagogues fassent principalement des suivis ou de la rééducation , il arrive que préalablement à la mise en place de ce suivi ou à la suite d’une demande de l’école, l’orthopédagogue doive effectuer des évaluations qui viseront à décrire et préciser les difficultés que rencontre l’élève ou l’étudiant « sur le plan des connaissances, des stratégies et des processus cognitifs, principalement en lecture, en écriture et en mathématiques ».

Motifs d’évaluation orthopédagogique

  • pour connaitre le niveau des acquis scolaires de l’élève en français ou en mathématiques
  • pour la préparation d’examens d’entrée au secondaire
  • pour évaluer les gains à la suite d’une prise en charge (ex. le nombre de mots lus en une minute avant la prise en charge vs le nombre de mots lus en une minute après une prise en charge de six mois)
  • pour déterminer les objectifs à prioriser en rééducation (ex. efficacité de la prise de notes, de l’organisation scolaire, etc.)

Le processus d’une évaluation orthopédagogique

Lors de la prise de rendez-vous avec la coordonnatrice des services cliniques , nous déterminons avec vous une plage horaire qui vous convient et nous vous informons des coûts et de l’ensemble des services offerts en lien avec l’évaluation de l’élève ou de l’étudiant.

1e rencontre

Vous devez apporter :
  • le dernier bulletin scolaire ou relevé de notes
  • le plan d’intervention ou un document indiquant les mesures. d’adaptations mises en place au collégial ou à l’université (s’il y a lieu)
  • les rapports antérieurs d’autres professionnels (s’il y a lieu)

Lors de la première rencontre, l’orthopédagogue discute avec les parents ou tuteurs de l’élève ou de l’étudiant ou directement avec l’adulte qui consulte pour établir le motif de l’évaluation et comprendre les besoins.

Les jeunes et les adultes sont invités à expliquer leur vécu d’apprenant, leurs compétences, ainsi que leurs lacunes. Il peut être pertinent de fournir de l’information quant au cheminement scolaire au primaire et au secondaire afin que l’orthopédagogue ait un portrait le plus complet possible.

La rencontre se poursuit avec l’apprenant qui est amené à accomplir des épreuves standardisées, des tâches ou à faire des activités ludiques qui permettent à l’orthopédagogue d’établir un portrait préliminaire.

Si la personne en évaluation a un dossier avec un autre professionnel du CENOP (neuropsychologue, psychologue, orthophoniste, psychoéducateur, pédopsychiatre), une rencontre interdisciplinaire ou des échanges cliniques peuvent être prévus à la suite de l’autorisation des parents ou de la personne en évaluation.

2e rencontre

Lors de la deuxième rencontre, l’investigation se poursuit. Parfois, un contact avec les intervenants scolaires peut être proposé afin d’avoir une idée du fonctionnement en classe. Un échange téléphonique peut avoir lieu si une autorisation est donnée à l’orthopédagogue.

Durée de la seconde rencontre : environ 1 h.

3e rencontre

La troisième rencontre est une rencontre bilan. Le rapport orthopédagogique est remis et expliqué. Des recommandations pour l’école, pour le jeune/l’adulte ou pour les parents sont suggérées afin d’aider l’apprenant à poursuivre le plus harmonieusement possible son cursus scolaire. Aussi, un plan de travail orthopédagogique peut être proposé incluant les notions qui devraient être travaillées lors d’une prise en charge rééducative.

Durée de la troisième rencontre : environ 1 h.

S’il y a une prise en charge orthopédagogique à la suite de l’évaluation, des objectifs détaillés et clairs sont déterminés en fonction des besoins de l’élève ou de l’étudiant et l’atteinte de ces objectifs est réévaluée périodiquement. Pour accroitre l’efficacité des interventions, il peut y avoir des exercices à poursuivre à la maison pour soutenir les apprentissages entrepris durant les séances.